« Petites Histoires Sans Paroles” est un pont inter-générationnel…

L’artiste sollicite ses pères et ses pairs autour d’une rencontre artistique singulière, pour un tour d’horizon marionnettique représentatif de son parcours et des liens tissés dans le monde de la marionnette.

Ce qu’en dit la presse (…)

quatre histoires légères et touchantes, où l’on retrouve tout l’humour de la marionnette classique, avec courses-poursuites et coups de bâton, mais aussi des formes et des thèmes plus engagés.(…)

L’accompagnement musical live est confié au jazzman Jean-Luc Ponthieux, qui s’accorde avec Brice Coupey pour composer des partitions à la manière d’un set de jazz, ménageant à chacun une bonne place à l’improvisation.

C’est donc sur un fil relativement souple que voltent et virevoltent les marionnettes de Brice Coupey, volontairement choisies « avec les traits les plus neutres possibles afin de laisser la part la plus belle à la manipulation ». Et quand, bien souvent, la marionnette rencontre la « main », c’est toute la complicité du manipulateur et de son personnage qui entre en scène… •

Julie Subtil (Tous Montreuil)